Problèmes de santé


Je vous conseille de trouver un bon vétérinaire exotique qui pourra traiter les petits problèmes pouvant survenir tout au long de la vie de votre chinchilla.

Le chinchilla est rarement malade. On ne va donc pas souvent chez le vétérinaire avec lui. Mais s'il présente un malaise, il faut consulter, car à ce moment, cela peut dégénérer rapidement.


LE SYSTÈME DIGESTIF

Comme mentionné dans la section alimentation, les chinchillas ont un système digestif plus sensible.  Souvent donc, les troubles de santé des chinchillas ont un lien direct ou non avec le système digestif.


 La constipation

Les crottes sont plus petites, dures et pâles.          

Plusieurs causes: Manque de fibre, utérus qui compresse les intestins, manque d'activité physique, stress, abcès, manque d'eau, boule de poil ou un usage excessif de friandise ou mauvaise alimentation, elle peut être fatale si on ne s’en occupe pas.  

Pour aider à palper la constipation, les fibres sont essentielles mais doivent être absolument être consommées avec beaucoup d'eau car elles agissent comme une éponge qui absorbent l'eau ce qui en résulte en des selles dure. En consommant les fibres avec de l'eau, elles augmentent le volume des selles et les hydrates tout en faisant travailler les intestins.

Il faut à tout prix débloquer le système de l’animal soit avec un laxatif léger (graines de lins, pomme fraiche à essayer), l'hydrater avec des jets de seringue rempli d'eau et lui laisser que du foin pour 24h.

Lui faire faire le plus d’exercice possible.  Faire courir un animal stimule son système digestif, ce qui l’incite donc à faire des selles en plus grandes quantité. Le mettre dans une boîte, il va s'étirer pour sortir, ça peut lui faire du bien.

En résumé:

- laxatif: (quelques graines de lin, huile minérale) au début du traitement
- hydratation: eau en seringue tout au long du traitement
- foin pendant 24h
- exercice très important de le faire courir
- gaver avec du critical care aide à la digestion et reprendre du poids
- petit massage circulaire au niveau du ventre aide à faire passer les gaz

Si cette condition perdure plus de 2 jours, consultez un vétérinaire.

Dans les cas plus grave, on parle de stase digestive


en plus des crottes absentes, il aura moins d'entrain, faible, en boule dans un coin, son ventre peut être dur et ballonné lui causant de la douleur. 


Le plus terrible est le blocage intestinal






La diarrhée

Les crottes sont longues, molles et foncée (collent au poils et sous les pattes)            

Tout aussi dangereuse que la constipation, elle cause des selles trop molles ou liquides.  Il faut donc donne un constipant tel du pain très sec.  Il faut également hydrater l’animal; donnez de l’eau à la seringue directement dans la bouche de l’animal.  Du pédyalite peut également être donné si la condition persiste.


            Dans les 2 cas, il nous est possible d’apporter un échantillon de selle fraîche chez le vétérinaire pour analyse si vous vous inquiétez.  J’ai eu recours à cette solution plusieurs fois car elle permet de mettre de côté certaines infection ou parasite internes.  Moins coûteuse qu’une visite, elle peut vous rassurer sur certains points.  Il faut cependant s’assurer que l’analyse soit faite en laboratoire, et non directement sur place où les cliniques ne sont souvent pas équipées pour faire tous les tests.





La Giardiose ou lambliase

              Les chinchillas sont d'une façon générale porteur sain du parasite, mais l'infestation peut devenir importante et symptomatique suite à un stress, une maladie, la fatigue, une carence en viatmines.... et étroitement liée au péril fécal, et donc au degré d'hygiène des cages. Il peut également être actif dans l'eau du robinet.


Symptomes :

- crampes abdominales (le chinchilla se tient voussé a cause de la douleur, il se replie sur
  lui même en appuyant avec ses antérieurs sur son abdomen pour la soulager)
- distension gazeuse excessive (ballonements)
- diarrhée graisseuse avec du mucus mais pas de sang
- asthénie (état de fatigue)
- perte de poids importante

Ce parasite peut être mortel chez le chinchilla, c’est pourquoi il est très important de fournir une eau non contaminée et non souillée. 

Dans tous les cas, consultez immédiatement votre vétérinaire, seul un praticien pourra procéder aux examens nécessaires et indispensables et prescrire le traitement adéquat.




PROBLÈMES À LA FOURRURE

La teigne

            Elle se voit à l’apparition de croûte sur la peau et/ou de perte de poils localisée.  Elle commence généralement sur le nez ou la queue et se propage au reste du corps si non traitée.  C’est une zoonose hautement contagieuse.  Vous devez prendre de très grandes précautions pour ne pas infecter le reste de vos animaux et vous même.

            Une fois l’animal affecté séparé (dans une autre pièce), vous devriez jeter tout objet de bois de trouvant dans la cage, car les champignons se logent dans ce matériel poreux.  Utilisez du virkon pour nettoyer l’habitat de votre animal de fond en comble très régulièrement.

            Visitez votre vétérinaire avec l'animal en question pour une poudre antibiotique.  EN AUCUN CAS vous ne devez mouiller votre chinchilla pour le laver avec quelconque produit.  Il est possible d'appliquer des onguents spécifiques sur la région concernée,  mais sans plus.   Un vétérinaire qui vous conseille de laver votre chinchilla n'a pas d'expérience avec les exotiques.



Le fongus





Le fur chewing

Le fur chewing se traduit par le mâchage de la fourrure. L’animal a tendance à se ronger les poils lui-même ou alors celle de ses congénères. Le fur  chewing apparait plus ou moins marqué et se produit soit sur tout le corps soit sur des zones distinctes (flancs, pattes, ventre…). Les poils ont alors un aspect rongé et la fourrure a un aspect coupé, disgracieux. 

Les causes de ce trouble comportemental peuvent être : l’ennui, la nervosité, le stress,  un déséquilibre alimentaire, une surpopulation dans la cage, un changement brutal dans son mode de vie, un environnement inadapté , un manque de bain de poussière, un défaut d’hygiène, un manque de circulation d'air, lumière, humidité trop importante, l’arrivée d’un compagnon de cage… 

Il est bien souvent difficile de déterminer la cause car bien souvent ce trouble comportemental peut survenir en raison de la combinaison de plusieurs facteurs. Il faut alors essayer de trouver le ou les déclencheurs et adapter au mieux son environnement en respectant ses besoins, ses spécificités et caractéristiques qui lui sont propres. Le mâchage de fourrure peut entrainer de graves troubles digestifs voire un trichobézoard (accumulation de poils dans l’estomac stoppant le transit et provoquant une maigreur extrême, bien souvent fatale à l’animal).
 
Il n’est pas prouvé que le fur chewing est héréditaire au sens propre, mais il y a un tout de même une prédisposition et un terrain favorable. Il y a des animaux certainement bien plus fragiles psychologiquement donc sujet à ce type de comportements. 

Les chinchillas souffrant de fur chewing ne doivent donc pas reproduire afin d’éviter la transmission de ce trouble comportemental.



PROBLÈME OCULAIRES


La conjonctivite









inflammation de la conjonctive oculaire. L’animal a l’œil rouge qui coule et présente une petite substance blanche visqueuse au coin de l'œil qui peut dégénérer au jaune. 

L'œil peut aussi être partiellement ouvert. Vérifier tout d'abord qu'il n'existe aucuns autres symptômes. Un courant d'air peut provoquer ce type de problème mais parfois il accompagne une infection respiratoire ou être provoqué par un corps étranger (bien souvent du sable).

Il faut alors nettoyer au sérum physiologique avec une compresse stérile 1 à 2 fois par jour en l'absence d'autres signes. Si d'autres signes l'accompagnent : toux, nez qui coule, apathie, consultez votre vétérinaire.


La cataracte

symptômes : opacité partielle ou totale du cristallin, comme un voile blanc mais à l'interieur de l'oeil, comme chez l'homme. Touche les sujets âgés.

Traitement : Le veterinaire choisira de traiter ou ne pas traiter l'animal suite à son âge, de plus une anesthésie n'est jamais anodine encore moins sur un sujet âgé.



PROBLÈMES D'ORGANES

Le prolapsus rectal (retournement du rectum)

Le rectum ressort de l'anus, le chinchilla reste au bas de la cage, gêné dans ses déplacements. On peu tle voir également se tordre, comme des crampes au ventre ... On constate qu’un petit bout de chair apparaît de l'anus. Le chinchilla voudra se lécher. Si l'animal n'est pas pris en charge chirurgicalement rapidement, il peut mourir, car l'intestin en contact avec l'air va se nécroser. Le prolapsus peut intervenir chez des sujets jeunes, en cas de constipation, et lors de la mise bas, ou bébé malformé.


Le paraphimosis

C’est un problème dont peuvent souffrir les mâles. Il s’agit d’un anneau de poil qui se forme (bien souvent apures une saillie) autour du pénis et l'empêche de rentrer dans son fourreau. Le sexe de l’animal apparaît alors enflammé, tuméfié et le prépuce est rétracté. L’animal se lèche de façon inhabituel pour essayer de retire l’anneau de poil. C’est pour cette raison qu’il faut vérifier les mâles chaque semaine car ce problème s’il n’est pas pris à temps peut entrainer la nécrose des tissus et la mort du chinchilla. Si votre compagnon présente ce problème, il faut après avoir lubrifié le pénis retirer délicatement cet anneau. Pensez à consultez chez votre vétérinaire qui vous prescrira sûrement une pommade pour réduire l’inflammation.



PROBLÈMES CARDIAQUES ET RESPIRATOIRES


Le souffle au coeur

Certains animaux sont atteints d’une malformation congénitale ou de faiblesse cardiaque : ils sont alors à la merci d’un malaise qui peut se déclencher soit à la suite d’un stress violent (la peur), soit après un effort physique brutal. Il est bien entendu difficile d’y remédier, surtout que l’on s’en rend compte, en général, quand la crise a déjà eu lieu.
Des femelles qui ont été éprouvées par une mise bas particulièrement difficile et qui ont fait de gros efforts pour expulser les petits peuvent aussi être victimes de ce type de malaise ; l’intervention d’un vétérinaire peut alors parfois être utile et sauver l’animal.

Enfin, on assiste parfois à des hémorragies cérébrales internes dues à une chute, une bataille ou une autre sorte d’accident. On constate alors des pertes d’équilibre, ou des troubles de la vue, ou même une paralysie partielle. Les chances de guérison sont faibles, mais on peut laisser un vétérinaire tenter sa chance, le succès étant parfois au bout.

Il est tout à fait évident que l'on de reproduira pas un chinchilla avec un souffle au coeur, qui est encore incertain car il peut-être d'une part génétique et l'autre part congénital.


le rhume

Contagieux, le chinchilla tousse et/ou éternue ... Généralement, on doit traiter chez le vétérinaire par un antibiotique appelé Baytril pendant 10 jours. L'animal n'aimera pas ça et il cessera de manger, il faut prévoir le gaver avec du Critical Care de la marque Oxbow, une poudre que l'on humectera avec de l'eau et à l'aide d'une seringue de gavage, donner au chinchilla.




ÉTAT

Le coup de chaleur

On le sait le chinchilla est un animal qui supporte difficilement la chaleur. Au-delà de 25° il y a un risque vital. Apathie, oreilles rouges et chaudes, l’animal est prostré et ne réagit plus aux stimuli, il se couche sur le côté, ne s’alimente plus, respire difficilement sont les symptômes du coup de chaleur

Il faut donc absolument le rafraichir et lui assurer un environnement frais. Il faut :

-    obliger l’animal à s’hydrater,
-    mettre le bain de sable au frigo…
-    le mettre dans la pièce la plus fraiche de la maison
-   veiller a ce qu'il est toujours de l'eau fraiche
-   mettre des objets en terre cuite (pot de fleur ou carrelage) au frigo puis dans sa cage
-   mettre une climatisation ou ventilateur (non dirigée vers les chinchillas) 
    afin d’obtenir une température de 20°.

 Si l’état général de l’animal n’est pas satisfaisant il faut consulter sans tarder car l’animal peut décéder rapidement.


BLESSURES

pododermatite


plaie


abcès suite à une morsure


___________________________________________
source: Mocca Chinchillas: http://www.moccachinchillas.com/HygieneEtSante.php
http://www.leschinchillasduboisjoli.fr/96.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire